Journée d’étude « La Guyane » (Brême, 31 mai 2017)

Invitation par N.Ueckmann:

« Liebe Studierende,

ich freue mich sehr Sie/euch einzuladen zum 2. Studientag in der Romanistik. Nachdem im Januar 2016 ein erster Studientag zu Haiti stattgefunden hat, wird es am 31. Mai einen besonderen Tag zu Französisch-Guyana geben. Dieser Studientag dient auch dazu unsere neue Kooperation zwischen der Université de Guyane und der Universität Bremen mit Leben zu füllen und zu feiern.   Ende Mai kommt eine Kollegin von der Université de Guyane, um bei uns zu unterrichten. Derzeit sind auch zwei Studierende aus diesem « Überseedépartement » an der Universität Bremen zu Gast, die uns am 31. Mai ihr Land vorstellen werden. Sie sind alle herzlich eingeladen. Kommen Sie gerne zu einer einzelnen Veranstaltung oder auch zum ganzen Tag, wie es für Sie passt.

Der Studientag richtet sich an elle Lehrende und Studierende der Universität Bremen und auch gerne darüber hinaus. »

 

Programme et informations supplémentaires: Studientag Guyana

Nécrologie Derek Walcott (1930-2017)

Le poète, essayiste, peintre et prix Nobel de littérature Derek Walcott s’est éteint. Walcot, né en 1930 à Ste. Luce et décédé le 17 mars 2017 sur son île natale, est auteur de nombreux recueils de poèmes, d’ouvrages dramatiques et des poèmes épiques Omeros et Tiepolo’s Hound qui représentent des réflexions sur la culture de sa région natale ainsi que sur l’expérience d’exile au Royaume-Uni et aux Etats-Unis d’Amérique.

Dans son essay « The muse of history » il écrit: « I give the strange and bitter and yet ennobling thanks for the monumental groaning and soldering of two great worlds, like the halves of a fruit seamed by its own bitter juice, that exiled from your own Edens you have placed me in the wonder of another, and that was my inheritance and your gift.  »

Walcott compte, aux côtés de Édouard Glissant, Paul Gilroy und Antonio Benítez Rojo, parmi les écrivains et intellectuels caribéens les plus lus de sa génération.

Voici quelques réactions de la presse internationale et de la communauté scientifique :

https://jamaicagleaner.com/article/focus/20170319/ralph-thompson-derek-walcott-was-obsessed-death

http://www.trinidadexpress.com/20170317/news/sir-derek-walcott-has-died

https://guardian.co.tt/news/2017-03-18/pen-was-walcott%E2%80%99s-gift

http://www.newyorker.com/culture/culture-desk/derek-walcott-a-mighty-poet-has-died

http://www.zeit.de/politik/2017-03/derek-walcott-tod-literaturnobelpreistraeger-karibik?print

https://repeatingislands.com/2017/03/21/sir-derek-alton-walcott-to-receive-state-funeral/

https://repeatingislands.com/2017/03/18/derek-walcott-the-colonial-upstart-who-remade-the-world/

https://stluciatimes.com/2017/03/18/caricom-pays-tribute-sir-derek-walcott

 

(Picture under CC BY-SA 3.0 license, courtesy of the photographer Bert Nienhuis)

 

 

EXTENDED DEADLINE CfP Socare colloque des jeunes chercheurs « Gouvernance et droits: Loi, religion et sexualité dans la littérature et culture des Caraïbes »

Lieu: Université de Salzbourg

Organisateurs : Christopher F. Laferl, Ralph Poole, Philipp Seidel

Date: 23.–25. novembre 2017

Les Caraïbes se distinguent par leur grande diversité culturelle et politique. Cette richesse ne s’exprime pas seulement à travers les différentes langues mais aussi les religions, les normes et valeurs sociales ainsi que les systèmes juridiques. Si l’Amérique latine continue d’être considérée comme un continent catholique, la situation des Caraïbes s’avère cependant plus complexe. D’une part, la religion catholique est en concurrence avec les Eglises évangéliques traditionnelles, d’autre part ces deux communautés sont elles-mêmes aussi bien en opposition avec les religions (syncrétiques) afro-caribéennes qu’avec le pentecôtisme évangélique. Cette situation confuse sur le plan religieux et culturel représente un défi pour l’État, la société, le système juridique, mais aussi l’art et la littérature. Les divers régimes politiques, tout comme les systèmes juridiques dans les Caraïbes, remontent aux (anciennes) puissances coloniales et à leurs différentes traditions. Les (anciens) territoires britanniques sont soumis à la « Common Law », à l’inverse des autres qui s’alignent sur le droit continental européen. Ces structures ne constituent pourtant que le cadre à l’intérieur duquel les hommes évoluent au sein de l’Etat. L’organisation des rapports entre les individus et entre les différents collectifs ou bien les attitudes et comportements face à l’état obéissent à un processus de négociation constant qui peut revêtir différentes formes.

Face à ce constat, le colloque de l’association de la recherche Caribéenne (Socare) abordera les questions relatives à la gouvernance et aux droits. Les gouvernements – qu’ils soient (in)stables, démocratiques ou autoritaires – ne sont pas les seuls à jouer un rôle décisif. La manière de diriger est aussi déterminante. Outre les hommes politiques en exercice, qui doivent justifier leurs positions et leurs actes ainsi qu’assumer des responsabilités, les institutions économiques, sociales et religieuses prennent une place importante dans l’organisation de la vie en société. Ceci est d’autant plus vrai quand les politiques ne peuvent proposer de solutions efficaces ou quand leur réussite est discutable. Par ailleurs, il conviendra d’examiner dans quelle mesure le principe de non-discrimination est ancré dans la pratique sociale et à quel point il est concrètement appliqué par les différents Etats, tel qu’il est exigé depuis le siècle des Lumières dans de plus en plus de domaines identitaires non seulement au niveau national, mais aussi supranational. Quand il s’agit de respecter les diverses règles relatives à la non-discrimination, il est possible d’observer de grandes différences concernant le sexe, l’appartenance ethnique, la classe sociale, l’identité sexuelle et l’orientation sexuelle. En effet, les différentes catégories identitaires sont fréquemment en situation de conflit (ouvert).

Le colloque s’articulera autour des problématiques suivantes :

  • Les modes de vie modernes, caractérisés par une volonté d’autodétermination, sont-ils compatibles avec les développements actuels dans les sociétés caribéennes ? Comment ces tendances se manifestent-elles dans la littérature et les différents arts?
  • Comment sont abordés les problèmes de discrimination, de marginalisation, d’oppression et de violence ? Quelles sont les solutions proposées et par qui ?
  • De quelle manière la question de la sexualité, prise au sens large, est-elle traitée? (relations sexuelles préconjugales et extraconjugales, avortement, homosexualité, prostitution etc.)?
  • Comment les artistes et acteurs culturels représentent-ils les minorités sociales ? Comment se comportent-ils avec elles ? Quelles sont leurs positions ?
  • Quelles sont les réactions des systèmes juridiques et religieux face au principe de l’autodétermination non discriminatoire ? A quel niveau social interviennent-elles ?
  • Comment les processus migratoires se répercutent-ils sur la société dans ce contexte ?
  • Quel rôle revient aux auteurs et artistes et depuis quel endroit écrivent-ils/ parlent-ils/ produisent-ils?
  • Quels rôles jouent les discours de haine (hate speech) et la victimisation dans les productions littéraires, musicales et artistiques?

Ce colloque s’adresse aux jeunes chercheuses et chercheurs travaillant sur les Caraïbes, quels que soient leur domaine et leur discipline. Les contributions interdisciplinaires en relation avec le droit ou la théologie seront également les bienvenues. Les communications ne devront pas dépasser les 20 minutes de temps de parole.

Les personnes intéressées sont invitées à envoyer un résumé d’une demi-page, en allemand, anglais, espagnol ou français, accompagné d’une notice bio-bibliographique à Philipp Seidel (philipp.seidel@sbg.ac.at) avant le 30 avril 2017. Veuillez indiquer la langue dans laquelle vous souhaitez présenter votre communication et également les langues dans lesquelles il vous serait possible de la présenter. Les langues du colloque seront choisies en fonction des contributions retenues. Les intervenants seront informés suffisamment tôt de cette décision.

New arrival: CarICen Volume 1

The new volume of CariCen has arrived.

Click HERE for further information.

New arrival: Mémoires transmédiales: Geschichte und Gedächtnis in der Karibik und ihrer Diaspora

The collection Mémoires transmédiales: Geschichte und Gedächtnis in der Karibik und ihrer Diaspora has officially arrived.

HERE you may find further information on the book, HERE you may go to the homepage of the publisher.

New journal: CariCen

CariCen, un esfuerzo académico generado desde la Facultad de Ciencias Políticas y Sociales de la UNAM, se propone fortalecer el conocimiento y la difusión del análisis y los debates sobre el Caribe y Centroamérica, construir un espacio en donde se aborden los problemas contemporáneos por los que atraviesan estas sociedades, con un enfoque integral, multi e interdisciplinario. Buscamos que este sea el punto en donde confluyan los especialistas a nivel internacional sobre ambas regiones, para debatir sus investigaciones y enriquecer los saberes. Se plantea promover el conocimiento tanto en el ámbito nacional como internacional para, a mediano plazo, convertir la revista en un sitio de referencia obligada para quienes quieran entender la realidad de estas naciones.

CariCen está avalada por un consejo editorial integrado por reconocidos especialistas en los estudios del Caribe y Centroamérica, y se concibe dirigida a intelectuales, académicos, estudiantes, políticos y público en general. Se publican trabajos inéditos en español, inglés o francés.

LINK

Announcement: Gary Victor en Trier

VHS Trier | 20.03.2017 | 19:00 Uhr | Domfreihof (Raum 05) | Eintritt frei

In Zusammenarbeit mit dem Litradukt Verlag und der Volkshochschule laden Dr. Christine Felbeck und Prof. Dr. Andre Klump vom America Romana Centrum der Universität Trier zu einer zweisprachigen Lesung des haitianischen Schriftstellers Gary Victor ein. Die Veranstaltung ist der vierte Teil einer Lesereihe weltweit renommierter haitianischer Autorinnen und Autoren, die ihre literarischen Werke in Trier vorstellen.

Der 1958 in Port-au-Prince geborene Gary Victor, von Beruf ursprünglich grarwissenschaftler, ist heute der im eigenen Land populärste und zugleich subversivste haitianische Gegenwartsautor Haitis. Außer Romanen, Erzählungen und Theaterstücken, für die er mit mehreren Preisen ausgezeichnet wurde (u.a. Prix du livre RFO, Prix littéraire des Caraïbes), schreibt er auch Beiträge für Rundfunk und Fernsehen, die in Haiti regelmäßig für Aufregung sorgen. Victors Werke zeugen von seiner überreichen Phantasie ebenso wie von seinem scharfen, bisweilen makabren Blick auf die Gesellschaft. Im deutschsprachigen Raum wurde er vor allem durch die Kriminalromane um Inspektor Azémar, dem Dirty Harry von Port-au-Prince, bekannt. Seine Krimis Schweinezeiten und Soro konnten sich auf der Bestenliste der ZEIT und der Litprom Weltempfänger platzieren. „Ein Autor, von dem man gern mehr lesen würde“, schrieb der Münchner Merkur. Der Wunsch kann in Trier erfüllt werden. Bei seinem ersten Auftritt in Deutschland präsentiert Gary Victor seinen neuesten Vodoo-Krimi, der im Trierer Litradukt Verlag erschienen ist:

Inspektor Dieuswalwe Azémar ist ein Ausnahmepolizist, der die abstrusesten Fälle aufgeklärt hat. Da er sich aber der allgemeinen Korruption verweigert, gilt er als Versager, dem nur noch der Alkohol Trost spenden kann. Aus seiner Vorliebe für den aromatisierten Zuckerrohrschnaps namens soro hat der Inspektor in der Tat nie einen Hehl gemacht, weshalb ihn die ihm von seinem neuen Vorgesetzten verordnete Entziehungskur auch besonders hart trifft. Ausgerechnet in seinem entzugsgeschwächten Zustand wird er mit einem neuen Fall konfrontiert, der ihm alles abverlangt. Die Spur führt zum UN-Militärkontingent in Haiti. Was verbirgt sich hinter dem angeblichen Selbstmord eines Generals? Wer hat den Sohn einer der mächtigsten Familien des Landes entführt? Was hat der Bandenchef mit dem seltsamen Namen Raskolnikow damit zu tun? Als Azémar begreift, wie alles zusammenhängt, kann er sich ein weiteres Mal nur auf seine Beretta und seine Reflexe verlassen…

Kontakt: arc@uni-trier.de, www.america-romana.de

New arrival: Felbeck & Klump (2017): Dominicanidad / Dominicanity Perspectivas de un concepto (trans-)nacional / Perspectives on a (trans-)national concept

With about 20 articles from researchers from Europe, the United States and the Dominican Republic, this interdisciplinary and international volume offers a current panorama of the research on dominicanity as a (trans-)national concept in global, insular and national contexts. The studies are largely a result of a congress organized by the America Romana Centrum (ARC) of the University of Trier in 2014.

See: LINK

CfP Socare colloque des jeunes chercheurs « Gouvernance et droits: Loi, religion et sexualité dans la littérature et culture des Caraïbes »

Lieu: Université de Salzbourg

Organisateurs : Christopher F. Laferl, Ralph Poole, Philipp Seidel

Date: 23.–25. novembre 2017

 

Les Caraïbes se distinguent par leur grande diversité culturelle et politique. Cette richesse ne s’exprime pas seulement à travers les différentes langues mais aussi les religions, les normes et valeurs sociales ainsi que les systèmes juridiques. Si l’Amérique latine continue d’être considérée comme un continent catholique, la situation des Caraïbes s’avère cependant plus complexe. D’une part, la religion catholique est en concurrence avec les Eglises évangéliques traditionnelles, d’autre part ces deux communautés sont elles-mêmes aussi bien en opposition avec les religions (syncrétiques) afro-caribéennes qu’avec le pentecôtisme évangélique. Cette situation confuse sur le plan religieux et culturel représente un défi pour l’État, la société, le système juridique, mais aussi l’art et la littérature. Les divers régimes politiques, tout comme les systèmes juridiques dans les Caraïbes, remontent aux (anciennes) puissances coloniales et à leurs différentes traditions. Les (anciens) territoires britanniques sont soumis à la « Common Law », à l’inverse des autres qui s’alignent sur le droit continental européen. Ces structures ne constituent pourtant que le cadre à l’intérieur duquel les hommes évoluent au sein de l’Etat. L’organisation des rapports entre les individus et entre les différents collectifs ou bien les attitudes et comportements face à l’état obéissent à un processus de négociation constant qui peut revêtir différentes formes.

 

Face à ce constat, le colloque de l’association de la recherche Caribéenne (Socare) abordera les questions relatives à la gouvernance et aux droits. Les gouvernements – qu’ils soient (in)stables, démocratiques ou autoritaires – ne sont pas les seuls à jouer un rôle décisif. La manière de diriger est aussi déterminante. Outre les hommes politiques en exercice, qui doivent justifier leurs positions et leurs actes ainsi qu’assumer des responsabilités, les institutions économiques, sociales et religieuses prennent une place importante dans l’organisation de la vie en société. Ceci est d’autant plus vrai quand les politiques ne peuvent proposer de solutions efficaces ou quand leur réussite est discutable. Par ailleurs, il conviendra d’examiner dans quelle mesure le principe de non-discrimination est ancré dans la pratique sociale et à quel point il est concrètement appliqué par les différents Etats, tel qu’il est exigé depuis le siècle des Lumières dans de plus en plus de domaines identitaires non seulement au niveau national, mais aussi supranational. Quand il s’agit de respecter les diverses règles relatives à la non-discrimination, il est possible d’observer de grandes différences concernant le sexe, l’appartenance ethnique, la classe sociale, l’identité sexuelle et l’orientation sexuelle. En effet, les différentes catégories identitaires sont fréquemment en situation de conflit (ouvert).

 

Le colloque s’articulera autour des problématiques suivantes :

 

  • Les modes de vie modernes, caractérisés par une volonté d’autodétermination, sont-ils compatibles avec les développements actuels dans les sociétés caribéennes ? Comment ces tendances se manifestent-elles dans la littérature et les différents arts?
  • Comment sont abordés les problèmes de discrimination, de marginalisation, d’oppression et de violence ? Quelles sont les solutions proposées et par qui ?
  • De quelle manière la question de la sexualité, prise au sens large, est-elle traitée? (relations sexuelles préconjugales et extraconjugales, avortement, homosexualité, prostitution etc.)?
  • Comment les artistes et acteurs culturels représentent-ils les minorités sociales ? Comment se comportent-ils avec elles ? Quelles sont leurs positions ?
  • Quelles sont les réactions des systèmes juridiques et religieux face au principe de l’autodétermination non discriminatoire ? A quel niveau social interviennent-elles ?
  • Comment les processus migratoires se répercutent-ils sur la société dans ce contexte ?
  • Quel rôle revient aux auteurs et artistes et depuis quel endroit écrivent-ils/ parlent-ils/ produisent-ils?
  • Quels rôles jouent les discours de haine (hate speech) et la victimisation dans les productions littéraires, musicales et artistiques?

 

Ce colloque s’adresse aux jeunes chercheuses et chercheurs travaillant sur les Caraïbes, quels que soient leur domaine et leur discipline. Les contributions interdisciplinaires en relation avec le droit ou la théologie seront également les bienvenues. Les communications ne devront pas dépasser les 20 minutes de temps de parole.

 

Les personnes intéressées sont invitées à envoyer un résumé d’une demi-page, en allemand, anglais, espagnol ou français, accompagné d’une notice bio-bibliographique à Philipp Seidel (philipp.seidel@sbg.ac.at) avant le 15 mars 2017. Veuillez indiquer la langue dans laquelle vous souhaitez présenter votre communication et également les langues dans lesquelles il vous serait possible de la présenter. Les langues du colloque seront choisies en fonction des contributions retenues. Les intervenants seront informés suffisamment tôt de cette décision.

 

 

Appel à propositions VIème Colloque International La Diversité Culturelle à la Caraïbe “Mémoire et conflits de frontiers” Centro de Estudios del Caribe, Casa de las Américas 22-26 mai 2017

La Casa de las Américas, a través de su Centro de Estudios del Caribe, lo invita a participar en el Coloquio Internacional La Diversidad Cultural en el Caribe, a celebrarse entre el 22 y el 26 mayo de 2017. En su sexta edición, el evento se propone abordar las diversas aristas que genera el tema “Memoria y conflictos de frontera”.

Casa de las Américas, through its Centro de Estudios del Caribe, invites you to participate in  the International Colloquium on Cultural Diversity in the Caribbean, to be held between the 22  and the 26 of May 2017. In its sixth edition, the event will address the various aspects generated by the theme « Memory and border conflicts ».

La Casa de las Américas, à travers son Centro de Estudios del Caribe, vous invite à participer  au Colloque International La Diversité Culturelle à la Caraïbe qui se tiendra du 22 au 26 mai  2017. Pour sa sixième édition, l’événement propose d’aborder les différents angles du thème “Mémoire et conflits de frontiers”.

 

Deadline: March 15, 2017

Contact: seccaribe@casa.cult.cu

Full CfP: http://appel-la-diversite-culturel-memoire